Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Pour les entreprises du secteur artistique et culturel

La culture de la paie pour les professionnels du spectacle

Vous êtes employeur dans le spectacle vivant et vous souhaitez vous simplifier la vie en externalisant la paie de vos permanents et intermittents du spectacle ?

Corhis vous apporte la solution adaptée à vos besoins.

Découvrez nos formules

En recourant à nos services, non seulement vous fiabilisez vos paies et sécurisez vos déclarations, mais vous bénéficiez aussi de notre expérience en gestion des entreprises du spectacle et de notre savoir-faire en gestion du personnel.

Nous vous accompagnons au quotidien sur les problématiques telles que le type de rémunération à appliquer, la grille des salaires à respecter, la gestion des frais professionnels des artistes, les ruptures de contrat de vos salariés permanents, les contrats aidés, etc…

Quels sont les salariés concernés ?

Paie des intermittents du spectacle : quels sont les salariés concernés ?

Le salarié doit occuper un emploi :

  • De technicien des professions du spectacle et de l’audiovisuel, non titulaire d’un contrat à durée indéterminée ou d’un contrat à durée déterminée égal ou supérieur à douze mois
  • D’artiste ou musicien, non titulaire d’un contrat d’exclusivité égal ou supérieur à douze mois.

Qu’est-ce que l’attestation AEM ?

Paie des intermittents du spectacle : qu’est-ce que l’attestation AEM ?

L’attestation AEM doit être remise au salarié en même temps que son bulletin de salaire. Le Cabinet ECAI dispose d’un logiciel de paie ayant obtenu l’agrément de l’Unedic, ainsi la transmission de l’exemplaire employeur est directement effectuée au format EDI.

Le numéro d’objet, qui doit obligatoirement figurer sur l’AEM, doit être demandé par internet auprès du Pôle Emploi. Ce numéro doit également être mentionné sur les bulletins de paie des intermittents du spectacle. L’absence de numéro d’objet entraîne une pénalité de 7,50% par attestation incomplète.

Pour les artistes, la déclaration indique le nombre d’heures de travail ou le nombre de cachets. Les cachets sont comptabilisés pour 8 heures chacun, et pour 12 heures si la période entre la date d’entrée et la date de fin de contrat est inférieure ou égale à 4 jours consécutifs.

Pour les ouvriers et techniciens, l’AEM indique le nombre d’heures effectuées.

Qu’est-ce que le certificat Congés Spectacles ?

Paie des intermittents du spectacle : qu’est-ce que le certificat Congés Spectacles ?

Ce certificat est à transmettre à la Caisse des Congés Spectacles pour permettre le calcul et le versement des droits à congés payés des intermittents du spectacle. Il est établi chaque trimestre au moment où l’employeur verse les cotisations.

Pourquoi faire appel à un prestataire spécialisé ?

Paie des intermittents du spectacle : pourquoi faire appel à un prestataire spécialisé ?

La paie des intermittents du spectacle est un sujet complexe qui comporte une multitude de cas de figures. Sans compétence particulière dans ce domaine, et sans une longue et régulière pratique, la personne chargée de la paie peut commettre des erreurs préjudiciables aussi bien à l’employeur qu’au salarié.
Pour éviter ces risques, il est essentiel de faire appel à un Prestataire externe qui maîtrise parfaitement la paie des professionnels du spectacle et ses particularités.
Corhis vous propose une solution paie basée sur une tarification raisonnable, partout en France, pour mieux sécuriser vos obligations légales.

Paie des intermittents du spectacle : quels sont les salariés concernés ?

Le salarié doit occuper un emploi :

  • De technicien des professions du spectacle et de l’audiovisuel, non titulaire d’un contrat à durée indéterminée ou d’un contrat à durée déterminée égal ou supérieur à douze mois
  • D’artiste ou musicien, non titulaire d’un contrat d’exclusivité égal ou supérieur à douze mois.

Paie des intermittents du spectacle : qu’est-ce que l’attestation AEM ?

L’attestation AEM doit être remise au salarié en même temps que son bulletin de salaire. Le Cabinet ECAI dispose d’un logiciel de paie ayant obtenu l’agrément de l’Unedic, ainsi la transmission de l’exemplaire employeur est directement effectuée au format EDI.

Le numéro d’objet, qui doit obligatoirement figurer sur l’AEM, doit être demandé par internet auprès du Pôle Emploi. Ce numéro doit également être mentionné sur les bulletins de paie des intermittents du spectacle. L’absence de numéro d’objet entraîne une pénalité de 7,50% par attestation incomplète.

Pour les artistes, la déclaration indique le nombre d’heures de travail ou le nombre de cachets. Les cachets sont comptabilisés pour 8 heures chacun, et pour 12 heures si la période entre la date d’entrée et la date de fin de contrat est inférieure ou égale à 4 jours consécutifs.

Pour les ouvriers et techniciens, l’AEM indique le nombre d’heures effectuées.

Paie des intermittents du spectacle : qu’est-ce que le certificat Congés Spectacles ?

Ce certificat est à transmettre à la Caisse des Congés Spectacles pour permettre le calcul et le versement des droits à congés payés des intermittents du spectacle. Il est établi chaque trimestre au moment où l’employeur verse les cotisations.

Paie des intermittents du spectacle : pourquoi faire appel à un expert comptable spécialisé ?

La paie des intermittents du spectacle est un sujet complexe qui comporte une multitude de cas de figures. Sans compétence particulière dans ce domaine, et sans une longue et régulière pratique, la personne en charge de la paie peut commettre des erreurs préjudiciables aussi bien à l’employeur qu’au salarié. Pour éviter ces risques, il est essentiel de faire appel à un Cabinet d’Expertise Comptable qui maîtrise parfaitement la paie des intermittents du spectacle et ses particularités, comme le Cabinet ECAI. Nos tarifs sont raisonnables quel que soit votre budget.

Nous contacter

Solution Paie & gestion RH

En partenariat avec Spyrx.fr
Solutions de gestion pour les entreprises

341, rue Pascal
01000 Saint-Denis-lès-Bourg
Tél : 07 69 90 69 86
contact@corhis.com